Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Maroua

blog-details

Agriculture, Elevage et Produits Dérivés (AGEPD)

Le Département d’Agriculture, d’Elevage et des Produits Dérivés est l’un des départements phares (parmi les dix que comportent l’ENSPM de l’Université de Maroua) pour sa pertinence des questionsqu’il aborde dans le secteur rural de la zone Soudano-Sahélienne.
Dans le souci d’apporter une réponse à des défis d’insécurité alimentaires (voire de la souveraineté alimentaire), de changement climatique brutal et dans le respect de la politique développé à l’Institut Supérieur du Sahel de Maroua, ce Département s’engage dans la voie des enseignements professionnels et professionnalisants au cours du parcours de formation. Dans cette perspective, le Département se propose d’améliorer des systèmes de production (agriculture, élevage, pêche, aquaculture, sylviculture et agroforesterie) par la modification des conditions d’entretien et d’alimentation des animaux de production, d’améliorer la production et la productivité des végétaux à travers des itinéraires adaptés, la restauration des sols et des possibilités de modifications génétiques permettant de hautes performances possibles. Les produits ainsi obtenus de l’élevage, de l’agriculture, de la sylviculture, de la pêche et de l’aquaculture seront valorisés par le développement des opérations unitaires sur ces produits alimentaires et par le développement des nouveaux produits tout en intégrant les problèmes spécifiques auxquels sont confrontées les industries agro-alimentaires de la zone Soudano-Sahélienne. Tout ceci ne pourra être efficientque si des politiques publiques de développement se mettent en place et en tiennent compte.

FORMATION-LMD
Le Département prépare aux diplômes d’Ingénieur de Travaux/ Licence Professionnelle, d’Ingénieur de Conception/Master Professionnel et de Doctorat/ PhD en option :

  • Productions végétales et agroforesterie;
  • Productions animales et ressources halieutiques;
  • Gestion et évaluation des sols;
  • Microbiologie et biosécurité;
  • Valorisation des produits alimentaires;
  • Elaboration et gestion de projets.

 

L’ ADMISSSION
L’admission au Département d’AGEPD se fait de différentes manières mais répondent aux exigences fixées au niveau de l’Institut
Supérieur du Sahel pour l’ensemble des Départements (l’entrée est sur concours pour la 1ère année et 3ème année du premier cycle et éventuellement pour la 1ère année du second cycle). En ce qui concerne l’accès au Département, en dehors des conditions générales, il faut avoir un background scientifique (Baccalauréats scientifiques, Brevets de technicien supérieur scientifiques, Licences scientifiques, Diplômes d’Ingénieurs de travaux ou de conception pour les deux premiers cycles).
Le nombre de places est fixé pour les accès à tout cycle par décision du Ministre de l’Enseignement Supérieur. Il est en particulier limité aux capacités d’accueil, singulièrement par l’encadrement des mémoires de fin d’études et des thèses de Doctorat.

POTENTIELS DEBOUCHES

Les produits issus de ce Département peuvent être :

  • Des promoteurs des Entreprises de Moyenne et grandes importances, des PME, des projets et programmes, des ONG, des IAA;
  • Des chefs d’Entreprise ou des Directeurs d’usine de transformation ou de production des outils ou intrants;
  • Des consultants avec cabinets d’études.
  • Des Responsables des laboratoires de recherche.

 

POTENTIELS EMPLOYEURS DES PRODUITS

Au terme de leur formation, les diplômés pourront travailler : Dans des ONG, des IAA, des PME/PMI et éventuellement dans les services publics en cas de besoins.

POTENTIELS PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

ENSAI, IUT, ECOLE VETERINAIRE, FASA, CRESA, IRAD, SODECOTON, BRASSERIES DU CAMEROUN, UNVERSITE DE NDJAMENA, UNIVERISTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE BONGOR ET D’ABECHE, UNIVERSITES DE MAIDUGURI ET DE ZARIA, UNIVERSITE DE NANCY, AGRO-MONTPELLIER, INRA, CIRAD, IRD , UNIVERSITE DE LEIDEN, PRASAC, CORAF.

 

blog-details

DÉFIS ET MISSONS DU DEPARTEMENT
« L’Agriculture (certains parlent des agricultures pour tenir compte de l’ensemble des productions du secteur rural) est le moteur essentiel du développement économique et social. La technologie en est le fer de lance »

Pour y parvenir le Département s’est fixé pour missions de :

  • Former les cadres de haut niveau qui auront une vision orientée vers le productivisme et la productivité forte et durable dans le secteur rural pour répondre aux attentes des populations de la zone Souda no-Sahélienne pour qu’en définitive leurs niveau et conditions de vie soient améliorés et bien ancrés dans la transformation et la mise en marché de réalisation des produits compétitifs.
  • Mener des recherches visant à accompagner les enseignements (en les alimentant en permanence) et apporter un appui au développement dans le domaine de la modernisation de l’appareil productif, de la maîtrise de la sécurité alimentaire, du développement de la transformation des produits et la performance des filières de production.

 

AXES DE RECHERCHE

Pour atteindre ses objectifs et mener à bien ses missions, le Département a défini 03 principaux axes de recherche (qui sont - déclinés en sous-axes et projets) à savoir :

  • Amélioration des Systèmes de Production et Durabilité (élevage, agriculture, sylviculture, pêche et aquaculture, agroforesterie, évaluation et restauration des sols, organisation et amélioration des filières de production);
  • Transformation et innovation;
  • Développement des Politiques Publiques en relation avec les autres départements.

En plus des enseignements et la recherche, le Département offre des prestations de service telles que: Les produits issus de ce Département peuvent être :

  • Les formations à la carte;
  • L’accompagnement des projets et programmes, les collectivités
  • décentralisés.
ABDOU BOUBA

Pr. ABDOU BOUBA ARMAND

Maitre de conférences
En savoir plus

Projet de recherche des mécanismes des fonds compétitifs du CORAF/WECARD

Activité de recherche en partenariat avec APESS (Burkina, Sénégal, Cameroun), ITRAD (Tchad), IRAD (Cameroun), ISRA (Sénégal), ILRI, AGRIMETH (Niger), CEDC (Cameroun) et Université polytechnique de Bobo Dioulasso (Burkina) et financé par l’agence australienne de développement à travers le CORAF/WECAR. Ce projet de recherche portait sur l’intensification durable des systèmes intégrés agriculture élevage en vue d’accroître la productivité agropastorale et la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest et du Centre (ISIAE). Il a démarré officiellement le 01 mars 2011 et est à terme cette année. Le Projet a fait intervenir 8 institutions de recherche de formation avec qui l’ISS a entretenue effectivement des rapports de coopération. Il s’agit de l’IRAD au Cameroun, le CEDC au Cameroun, l’ITRAD au Tchad, l’ISRA au Sénégal, l’Université de BobboDioulaso au Burkina, l’ILRI au Mali et le porteur principal, l’APESS au Burkina. Il a couvert le Cameroun, le Nigéria, le Tchad, le Burkina et le Sénégal. Porté par Le Dr Ziebe Roland les perspectives d’extension se voient amenuisés à cause des problèmes inhérents à la sécurité.

 

Projet TABITAL : L’analyse interdisciplinaire de la résilience des agrosystèmes du Bassin du Lac Tchad

Ce projet fait suite à la réponse à un appel à projet de l’AIRD pour le soutien aux jeunes équipes de recherche. Dans ce cadre une dizaine de chercheurs de l’Université de Maroua en collaboration avec des partenaires Français du CIRAD se sont associés pour proposer un projet avec pour objectif de développer une méthodologie interdisciplinaire qui permettra de formaliser le lien conceptuel et analytique entre toutes les dimensions nécessaires à l’analyse de la résilience des agrosystèmes, et d’avoir une compréhension globale des facteurs et des indicateurs de la résilience des agrosystèmes dans le bassin du Lac Tchad. Ce projet «Analyse interdisciplinaire de la résilience des agrosystèmes du bassin du Lac Tchad : Impact des interactions entre politiques publiques, dynamiques sociales, systèmes de culture et agro biodiversité» vise plusieurs objectifs généraux:

  • Comprendre la perception paysanne des catastrophes pluviométriques et analyser les stratégies de réponse des sociétés rurales aux défis liés à ces changements ;
  • Analyser l’interaction entre les politiques publiques et les dynamiques sociales locales, et l’impact de cette interaction sur la résilience des agrosystèmes;
  • Analyser l’évolution des systèmes de cultures face aux enjeux actuels;
  • Analyser la dynamique de la diversité génétique et l’adaptation des plantes cultivées (notamment du sorgho) au regard notamment de l’interaction triple entre changement environnemental, dynamiques sociales locales et politiques publiques ;
  • Diagnostiquer les technologies traditionnelles de transformation de céréales locales (en particulier le sorgho), et évaluer leur potentiel de valorisation pour la sécurité et la sureté alimentaire des populations rurales et urbaines.
blog-details

Laboratoire de Biosciences et Applications


Le Laboratoire de « BIOSCIENCES ET APPLICATIONS » regroupant les départements SCIENV, CHP et AGEPD Responsable du Laboratoire : Pr ABDOU BOUBA Armand, Maitre de Conférences Le laboratoire de Biosciences et Application comprend deux (02) Equipes de Recherche:

  •     Equipe de Recherche 1 : Agriculture, Elevage, Transformation et Innovation
  •     Equipe de Recherche 2 : Climat –Environnement

 

CONTACTS:
BP.: 46 Maroua
Tel : (+ 237) 96533588
Fax - : (+ 237) 22 29 31 12
Web : www.univ-maroua.cm
Email : rponka@yahoo.fr

section-title

AUTRES DEPARTEMENTS

section-title

RETROUVEZ AUSSI NOS ACTUALITES